Le processus créatif qui s'est peu à peu installé est plus complexe que je ne pouvais l'imaginer, reflétant la diversité de mon parcours et de mes passions, réverbération transformée de ce qui a forgé mon regard au fil des ans. 

S'y entremêle une admiration particulière pour les grands maîtres de l’art non-figuratif. Tous à leur manière, ont repoussé les limites du visible pour déconstruire la représentation du réel. Se concentrant sur les trois principes fondamentaux de l'abstraction, couleur, ligne, matière. Moholy-Nagy, Mondrian, Poliakoff, Rothko, Klein, ou Degottex pour la peinture ; Luigi Veronesi, Silvio Wolf, Franco Fontana, ou Aaron Siskind pour la photographie. Ils sont pour moi une source d'inspiration permanente.

 

De manière intuitive j’utilise mon appareil comme un peintre utiliserait son pinceau. De mes recherches de formes naissent des images abstraites issues de l’environnement urbain : murs, panneaux d’affichages, véhicules ou encore objets patinés glanés dans les rues. Une optique macro me permet de cadrer sur les détails attirant mon attention et construisant ainsi un nouvel objet visuel, autonome. 

Des lignes claires structurent l'espace ou se fondent dans une atmosphère diluée jusqu'au monochrome. Selon le sujet, toute la place sera laissée aux textures ou au contraire à un graphisme pur sur des aplats de couleurs.  

Les tirages aux encres HD sur un papier beaux-arts mat mettent en valeur le propos pictural de ce travail photographique, restituant étonnamment les matières, la vivacité des couleurs et la profondeur des noirs. 

 

 

"(...)Dans une photographie l’on cherche le plus souvent le témoignage, la réalité, la vérité, la preuve, la preuve de ce que l’on sait déjà, ou de ce que l’on pense savoir. Ainsi l’on reconnaît, l’on se reconnaît dans ce que l’on voit. Il y a le cadrage, l’espace, l’ambiance, l’instant, la beauté ou l’horreur de ce que l’on vit. L’on est rassuré, c’est une photographie. Avec Bérengère Leydier il y a un cadrage, strict, sérieux même, implacable dans l’espace très défini, pensé. Cela pourrait être froid, glacial mais c’est au contraire paisible, apaisant. On est face à des espaces abstraits, aux formes minimales, mais puissantes, aux couleurs vives, très vives ou pastels que l’on pourrait aisément confondre avec l’art concret en peinture. (...) Elle voyage sur des lignes improbables pour les briser, les couper, en faire des espaces de méditation.

Bérengère Leydier est particulière donc, poète d’une photographie au delà du décoratif, photographe d’une réalité augmentée par son regard, d’une universalité qui fait rupture à notre connaissance."

 

Patrice Bouvier, photographe, Avril 2018.

 


Édition :

Tirage en 7 exemplaires

Chaque photo est signée, numérotée et livrée avec un certificat d'authenticité

 

Production :

Impression numérique jet d'encre :  encres pigmentaires Ultrachrome HD sur papier Fine Art mat 310gr/m² (Rag Photographique de Canson Infinity)

Labo : Atelier SHL, Arles (13)

 

Encadrement :

Atelier 244, Noves (13)